Accueil > Séminaires > Séminaires des années précédentes > Séminaires co-organisés par des chercheurs de l’Urmis (2013-2016)

Anthropologie comparée de l’esquisse "Pratiques, esthétiques et circulations des dessins, plans, ébauches"

Musée du quai Branly - EHESS
dans le cadre du pôle « création et processus créatifs » du LabexCAP

Coordination : Yolaine Escande, Denis Vidal
Contact : yolesc@ehess.fr dvidal@ehess.fr

Programme 2015-2016
2e mercredi du mois
15h30-17h30
Musée du quai Branly

Programme des séances en 2015-2016 (musée du quai Branly, salle 1 ou salle 3) :
- 18 novembre 2015 : Denis Vidal : « De charpentes de vaisseaux aux sculptures sur bois : l’art de l’esquisse chez des maitres artisans indiens » (salle 3)
- 16 décembre 2015 : Yolaine Escande : « L’esquisse dans l’art chinois : matrice ou inachèvement achevé » (salle 3)
- 13 janvier 2016 : Alessandro Pignocchi : « Perception du geste et attribution d’intentions au dessinateur : l’exemple de la bande dessinée. » (salle 1)
- 10 février : Agnès Callu : « les desseins du dessin : lectures interprétatives des signes et des codes » (salle 1)
- 9 mars : Michael Lucken : « Les papiers collés : l’espace et le temps de l’étude artistique au Japon – 1880-1920 » (salle 1)
- 13 avril : Eric Janicot : « La "ligne" chez Feng Zikai, esquisse d’une acculturation esthétique au temps de la Chine moderne » (salle 1)
- 11 mai : Yves Porter : « De l’esquisse à l’œuvre finie dans la peinture persane » (salle 1)

argument :
L’étude des dessins et des esquisses a été menée le plus souvent dans un cadre occidental, intéressant en priorité les historiens de l’art, de l’architecture, ou le domaine esthétique. Notre approche se voudrait différente. Nous entendons, d’une part, ouvrir largement l’enquête, en examinant le rôle et le sens que prennent dessins, plans et ébauches dans différentes cultures et civilisations (Chine et Asie du Sud, en particulier) et comment ils circulent entre ces dernières. Mais nous voudrions aussi commencer à fonder une anthropologie comparée de l’esquisse, en mettant en évidence les formes très diverses que cette dernière peut prendre selon les domaines et les contextes où on en étudie le sens et la pratique. On s’intéressera ainsi, aussi bien, aux formes graphiques de l’esquisse (tracés, brouillons, plans, dessins, schémas, etc.) qu’à toutes les autres modalités que cette dernière peut prendre (maquettes, prototypes, ébauches, gabarits, animations, simulations, etc.) et dont l’étude est souvent restée confinée, jusqu’alors, à des cercles très spécialisés. Les séances prendront place dans le cadre du séminaire organisé par Jean-Marie Schaeffer à l’EHESS sur « Création artistique et relation esthétique ».

http://www.quaibranly.fr/fileadmin/user_upload/enseignement_et_recherche/livret_enseignement/Livret_Enseignement_15-16_def.pdf