Accueil > Recherches > Archives : Axes de recherche projet quinquennal 2009-2012 > 3. Axe 3. Les identités collectives : mobilisations, construction, mise en scène, narration

Axe 3. Programme 1. Mémoire collective, patrimoine et imaginaires nationaux et régionaux

Les travaux conduits dans ce programme traitent de différentes situations de reconstruction du passé en vue de répondre à des fins actuelles. Ils se proposent d’analyser comment la mémoire collective est fabriquée et manipulée tant au niveau régional que national afin de bâtir une image nouvelle de villes (Belgrade, Marseille), de régions (la Caraïbe) ou de pays (Cuba, Madagascar, Thaïlande, Mexique/Belize). Ils s’interrogent sur les processus de valorisation du patrimoine matériel et symbolique qui accompagnent ces aménagements de la mémoire collective ou sur l’utilisation de l’histoire : luttes politiques via les récits élaborés à partir d’évènements ou de personnages historiques ; production de l’image officielle et des contre-images de la ville, instrumentalisation des identités ethniques et raciales dans la fabrication des images touristiques, etc.

Recherches en cours ou en projet

[Recherche intégrée dans un Programme ANR Jeunes Chercheurs 2006, coord. B. Pétric, LAIOS]

Patrimonialisation d’un site historique au Kenya

M.P.Ballarin, CR IRD

[En partenariat avec l’Université Kenyatta, projet Corus 2006]

Construction et modes d’expression des différences dans l’espace caribéen (Cartagena et Veracruz)

C. Rinaudo, MCF, Université de Nice (en délégation à l’IRD, affectation au Mexique)

[Ce projet s’intègre dans le projet AFRODESC retenu par l’ANR Suds, Cf axe 2, programme 3]

Identité noire" et nation : le rôle des mobilisations identitaires autour de la mémoire de la traite, de l’esclavage et de la colonisation et leur inscription dans un cadre mondialisé

Ch. Poiret, MCF Université Paris 7

L’histoire de l’immigration et ses usages par les institutions. Le cas de la région PACA

G. Frigoli, MCF Université de Nice ; C. Rinaudo, Université de Nice, en collaboration avec Y. Gastaud (CMMC)

[Recherche soutenue par le Fonds d’Action Sociale pour l’Intégration et la Lutte contre les Discriminations (FASILD)]