Accueil > Recherches > Archives : Axes de recherche projet quinquennal 2009-2012 > 3. Axe 3. Les identités collectives : mobilisations, construction, mise en scène, narration

Axe 3. Programme 3. Enjeux de transmission et appartenances

Les recherches conduites dans ce programme visent à prendre en compte une autre facette de reconstruction du passé à des fins actuelles qui se situent non plus au niveau régional ou national mais au niveau de l’individu ou de la famille, et qui est envisagée comme un contrepoint par les chercheurs, parfois même en nette opposition avec les réaménagements institutionnels et politiques de la mémoire collective étudiés dans le programme 1. Ces travaux se centrent tous sur la question de la transmission intergénérationnelle du passé, soit à travers le récit de l’expérience personnelle – on y trouve aussi une réflexion menée sur la méthodologie et le choix du récit –, soit par le biais de l’inscription religieuse, soit par le « retour » des enfants dans le pays de leurs parents. Ils interrogent sur la confrontation entre histoire personnelle et officielle, sur le jeu des individus pris entre des appartenances multiples, sur la complexité de la perpétuation de la mémoire et des identités collectives d’une génération à l’autre.

Recherches en cours ou en projet

Esthétisation et intellectualisation du répertoire afro-cubain : la transnationalisation de la Santeria

K. Argyriadis, CR, IRD

[recherche intégrée à une convention IRD / Université de Paris X / CIESAS / El Colegio de Jalisco : Transnationalisation des pratiques religieuses « néo-traditionnelles »]

Migration des formes et questions de design : un enjeu pour le développement

D. Vidal, DR, IRD

La question de la transmission intergénérationnelle du passé de l’apartheid, dans un contexte de transformation sociale et politique de l’Afrique du Sud et dans ses rapports avec les programmes de déségrégation scolaire.

A. Benveniste, MCF, Université Paris 8

[Recherche intégrée au PICS : « Déségrégation et déracialisation. Le rôle des écoles dans la construction d’un modèle démocratique participatif et non racial en Afrique du Sud » (coord. V. Franchi et J.-P. Payet)]

Ecritures d’exil : identités narratives, sentiment d’appartenance et mémoires de la survivance

M. Hovanessian, CR, CNRS

Supports littéraires de la fabrique des identités (Polynésie)

B. Gérard, DR, IRD

Thèses en cours associées à ce programme :

- Les constructions identitaires des enfants de réfugiés et retornados chiliens. Les appartenances nationales, territoriales et politiques en question

F. Jedlicki, doctorante Paris 7 (dir. M. Tripier)

- La transmission identitaire aux enfants en situation de conversion à l’Islam

A. Puzenat, doctorante allocataire Université de Paris 7 (dir. C. Quiminal)

- Les arrangements de l’ethnicité, du statut socio-économique et du genre dans une société pluriethnique : étude des inter-mariages à Tahiti

L. Schuft, doctorante, Université de Nice (dir. J. Streiff-Fénart)