Accueil > Recherches > Thème 4 : Circulation des objets et des signes culturels

Histoire et épistémologie comparées de l’anthropologie (à partir d’Haïti et de Cuba)

Programme de recherche [1] coordonné par Kali Argyriadis (IRD, URMIS), Jhon Picard Byron (LaDiRep, Université d’État d’Haïti), Emma Gobin (Université Paris 8, LAVUE), Maud Laëthier (IRD, URMIS) et Niurka Núñez González (ICIC Juan Marinello), dans le cadre de l’axe 4 du LMI MESO : http://meso.hypotheses.org

PRÉSENTATION

Depuis sa naissance, l’anthropologie est intimement liée aux projets coloniaux et/ou nationaux des États dans lesquels elle a vu le jour et s’est développée. En s’interrogeant sur les notions d’identité et d’altérité, la discipline a contribué à modifier la perception que les groupes sociaux et leurs institutions avaient d’eux-mêmes et des autres. En Haïti et à Cuba, l’anthropologie sociale et culturelle a joué depuis les indépendances un rôle considérable dans la construction des identités culturelles nationales.

À l’heure où la discipline a déjà posé les jalons de son histoire sur différents terrains, ce programme de recherche a pour double objectif de :

1) réaliser une étude critique et comparative de l’histoire de ces anthropologies "nationales" en s’attachant à répertorier, à systématiser et à analyser les méthodes et les travaux réalisés en les situant dans leur contexte ainsi qu’en saisissant histoire de l’ethnologie et histoire des idées politiques dans leurs effets réciproques.

2) interroger et faire dialoguer études produites à et sur Haïti et Cuba en éclairant notamment les processus de circulation (personnes, idées, concepts) qui, selon les époques et jusqu’à aujourd’hui, ont engagé des jeux d’influence entre ces anthropologies nationales et d’autres (régionales, nord-américaines et européennes).

AXES

Depuis 2014, les recherches et la réflexion comparative se structurent autour de différents axes :

- « Grandes figures » et « figures méconnues » de l’ethnologie en Haïti et à Cuba : La réflexion sur l’apparition, le développement et l’institutionnalisation de l’ethnologie en Haïti et à Cuba revient sur les « grandes figures » qui ont marqué la fin du XIXème et la première moitié du XXème siècle (formation des premiers ethnologues, relations tissées entre les auteurs haïtiens et cubains et les principaux courants et écoles de l’anthropologie). Elle s’attache aussi à identifier en contrepoint certaines figures locales méconnues ayant compté dans le développement de la discipline et de ses méthodes.

- Poids du politique sur le développement et l’institutionnalisation de l’ethnologie : À partir d’un questionnement sur les conditions d’élaboration des savoirs anthropologiques, de leur production à leur publication, nous nous intéressons aux rapports établis avec le pouvoir politique saisis, à travers les usages de la discipline ou de son « savoir ». Dans cette perspective, et pour ce qui est de la deuxième moitié du XXème siècle, une place particulière est accordée à l’impact du régime des Duvalier (1958-1987) dans le cas d’Haïti et, dans le cas cubain, à la construction révolutionnaire mise en œuvre depuis 1959.

- Mise en place et fonctionnement des institutions représentant la connaissance ethnologique : La réflexion aborde ici la question des institutions s’occupant, représentant et diffusant le « savoir ethnologique » à travers le temps : Bureau d’Ethnologie, Institut d’Ethnologie puis Faculté d’Ethnologie pour Haïti ; Sociedad Antropológica de la Isla de Cuba, Sociedad del Folklor Cubano, Sociedad de Estudios Afrocubanos, puis Institut d’Ethnologie et de Folklore pour Cuba ; revues scientifiques et/ou « culturelles » ayant assuré la divulgation de la discipline ; tentatives de fédérer ces savoirs au niveau régional et international (création éphémère de l’Instituto Internacional de Estudios Afroamericanos en 1943 par exemple).

- Liens entre ethnologie, art, littérature et histoire  : Les liens entre ethnologie, littérature et monde des arts, mais aussi histoire sont également interrogés : facteurs rendant compte de l’intégration différenciée des disciplines à l’université d’un côté ; interactions, de l’autre, entre anthropologues, intellectuels, écrivains, artistes, voire « informateurs » à des époques charnières et liens ainsi tissés entre ethnologies cubaine et haïtienne autant qu’avec des mouvements artistiques et intellectuels s’étant développés ailleurs dans les Caraïbes, aux États-Unis, au Mexique, en France ou en Afrique de l’Ouest.

- Réseaux internationaux et transnationaux : Une attention particulière est portée aux échanges, débats et circulations régionales et/ou transatlantiques qui ont alimenté le développement de ces ethnologies « nationales » à des moments-clefs (correspondances, influence des anthropologues et intellectuels étrangers qui ont séjourné dans le pays, de ceux rencontrés à l’étranger par les ethnologues haïtiens et/ou cubains, tels, entre autres, Césaire, W.E.B. Du Bois, Herskovits, Aguirre Beltrán, Ramos, Métraux, Verger, Leiris, Bastide ; influence ensuite de la tradition ethnographique soviétique pour Cuba).

- (Re)production d’objets légitimes et illégitimes  : De l’« autre » proche, constitué comme sujet des ethnologies haïtienne et cubaine, à la construction des objets de recherche pour/par les ethnologies d’Haïti et de Cuba, cet axe soumet à l’analyse le processus de fabrication d’« héritages culturels » en s’attachant à identifier les thèmes fondateurs communs (pratiques religieuses et « culturelles », paysannerie et monde rural, patrimoine) et ceux qui ont longtemps été relégués à l’arrière-plan (études urbaines, migrations, discriminations). Dans ce cadre, sont notamment interrogés l’importance prise par l’étude du vodou haïtien ou des religions afro-cubaines autant que les processus successifs de légitimation / délégitimation de certains objets.

En somme, ce programme entend participer à relancer l’intérêt pour l’anthropologie sociale et culturelle dans les paysages universitaires cubain et haïtien, à en consolider la présence et à en accompagner le renouveau. Par cette mise en perspective, il vise également contribuer à revisiter une partie de l’histoire, interconnectée, d’autres anthropologies régionales, européennes ou (nord-)américaines.

ÉQUIPES PARTICIPANTES

- L’ETHNOLOGIE EN HAÏTI : Écrire l’histoire de la discipline pour accompagner son renouveau , Jeune équipe haïtienne associée à l’international (JEHAI) IRD (2012-2016), LADIREP, Faculté d’Ethnologie, Université d’État d’Haïti (UEH).

Coordonnateurs : Jhon Picard Byron, Maud Laëthier / Membres : Jhon Picard Byron (UEH), Rachel Beauvoir-Dominique (UEH), Jean-Yves Blot (UEH), Dimitri Béchacq (CNRS), Edelyn Dorismond (UEH), Maud Laëthier (IRD, URMIS), Lewis A. Clorméus (UEH), Marianne Palisse (Univ. de Guyane), Samuel Regulus (UEH).

- ANTHROPOCUBA : La antropología social y cultural en Cuba. Reconstruyendo el pasado para cimentar el futuro , Jeune équipe associée à l’international (JEAI) IRD (2016-2019), Instituto Cubano de Investigación Cultural (ICIC) Juan Marinello / Instituto Cubano de Antropología (ICAN).

Coordinatrices : Niurka Núñez González, Kali Argyriadis / Membres : Kali Argyriadis (IRD, URMIS), Lázara Y. Carrazana Fuentes (ICAN), María del Rosario Díaz Rodríguez (ICAN), Rodrigo Espina Prieto (ICIC), Yuleisy Fajardo Fernández (ICAN), Adrián Fundora García (ICAN), Emma Gobin (Univ. Paris 8), Anabel Hernández Acosta (ICAN), Niurka Núñez González (ICIC), Dmitri Prieto Samsonov (ICAN).

PUBLICATIONS COMMUNES

2016 LAËTHIER, Maud, « Aux origines d’une ethnographie haïtienne » » : Postface à l’ouvrage de Lewis A. CLORMÉUS, Duverneau Trouillot et le vodou. Réflexions d’un intellectuel haïtien du XIXème siècle, Les éditions du CIDHICA, Montréal, p. 311-317.

2015 ARGYRIADIS, Kali, GOBIN, Emma, NÚÑEZ GONZÁLEZ, Niurka (éds.), Historia comparada de antropologías nacionales, Dossier thématique de la revue Perfiles de la Cultura Cubana n° 18 - août-décembre (Contributeurs : Kali Argyriadis, Jhon Picard Byron, Emma Gobin, Maud Laëthier, Niurka Nuñez González, David Robichaux, Isabel Rodas, Martine Segalen) http://www.perfiles.cult.cu/inicio_c.php?numero=18

2015 ARGYRIADIS, Kali, GOBIN, Emma, NÚÑEZ GONZÁLEZ, Niurka, “Hacia una historia comparada de antropologías nacionales : miradas desde el Caribe y Mesoamérica”, Perfiles de la Cultura Cubana n° 18 (août-décembre).

http://www.perfiles.cult.cu/article_c.php?numero=18&article_id=395

2015 BYRON, Jhon Picard, LAËTHIER, Maud, “La etnología en Haití. Emergencia, desarrollo y desafíos de una disciplina », Perfiles de la Cultura Cubana n° 18 (août-décembre).

http://www.perfiles.cult.cu/article_c.php?numero=18&article_id=398

2014 BYRON, Jhon Picard (éd.), Production du savoir et construction sociale. L’ethnologie en Haïti, Port-au-Prince, Presses Universitaires de Laval / Presses universitaires de l’UEH. (Contributeurs : Martha Abreu, Dimitri Béchacq, Adler Camilus, Carlo A. Célius, Lewis Ampidu Clorméus, Carolina Vianna Dantas, Edelyn Dorismond, Jean Waddimir Gustinvil, Maud Laëthier, Hebe Mattos, Marianne Palisse, Normélia Parise, Schallum Pierre, Kate Ramsey, Françoise Simatoshi-Bronès)

PRINCIPALES ACTIVITÉS (colloques, écoles thématiques, journées d’études, séminaires, panels)

Colloque ethnologie en Haïti

2017 L’ethnologie en Haïti : Faire l’histoire de la discipline pour accompagner son renouveau, Colloque de clôture de la JEHAI, LADIREP / Faculté d’Ethnologie de l’UEH / URMIS / IRD, 1er, 2 & 3 mai 2017, Port-au-Prince, Haïti.

2017 Curso Intensivo Internacional del LMI MESO (35h), Objetos (i)legitimos de la antropologia. Una mirada desde la cuenca mesoamericana, ICAN, La Habana, 10-14 de abril, (avec des conférences de Esteban Krotz, David Robichaux, Jhon P. Byron & Dmitri Prieto Samsonov)

http://urmis.unice.fr/?Cours-Intensif-International-MESO

http://ladirep.ueh.edu.ht/participation-de-trois-etudiants-de-la-fe-et-deux-dentre-leurs-professeurs-membres-de-ladirep-au-curso-intensivo-internacional-organise-par-linstitut-cubain-dantropologie-ican-a-la-havane-cu/

Photo Rolando Alonzo Cocom
Photo Rolando Alonzo Cocom

-

2016 “El devenir de la antropología sociocultural en Cuba. Aproximaciones para la reconstrucción de su historia”, panel organisé par Niurka Núñez González, XIII Conferencia Internacional Antropología 2016, La Habana, ICAN, 22-25 nov. Avec les interventions suivantes :

  • “Preludios de la antropología socio-cultural en Cuba. Siglo XVI : los cronistas de Indias”, Anderson Calzada Escalona
  • “Aproximaciones al estudio de La Piragua en la reconstrucción antropológica del pasado”, María del Rosario Díaz Rodríguez
  • “La Revista de Cuba y la Revista Cubana : los inicios de la antropología sociocultural en Cuba de 1877 a 1894”, Anabel Hernández Acosta
  • “Bohemia en el primer quinquenio de la década del 30. Una época para la antropología sociocultural en Cuba”, Yuleisy Fajardo Fernández
  • “Un acercamiento al folclor desde la Revista Bimestre Cubana”, Lázara Y. Carrazana Fuentes
  • “Aproximaciones a la obra de Fernando Ortiz dentro de la historia de la antropología cultural en Cuba”, María del Rosario Díaz Rodríguez
  • “El Instituto de Etnología y Folklore y la antropología en Cuba en los años 1960”, Niurka Núñez González, Lázara Y. Carrazana Fuentes
  • “Principales aportes teóricos a la antropología realizada en Cuba implícitos en la obra del antropólogo Pablo Rodríguez Ruiz”, Adrián Fundora García
  • “Contribuciones analítico-conceptuales a la antropología histórica desde Cuba : itinerarios de algunas nociones vernáculas en cuatro autores representativos”, Dmitri Prieto Samsónov
Séminaire Histoire ethno Haïti

2012-2016 Histoire de l’Ethnologie en Haïti et sur Haïti, séminaire organisé par Jhon Picard Byron et Maud Laëthier, Faculté d’Ethnologie-FASH, UEH Port-au-Prince.

http://ueh.edu.ht/pdf/Seminaire_Ethno_haiti.pdf

2015 Epistemología de los estudios afrocubanos, cours intensif (20h) donné par Kali Argyriadis pour le diplomado de antropología de l’ICAN, La Havane, 28-31 juillet, suivi d’ateliers de travail avec la participation de Jean-Yves Blot, Jhon Picard Byron, Anderson Calzada, Lázara Carrazana, Lewis Ampidu Clormeus, María del Rosario Díaz, Yuleisi Fajardo, Emma Gobin, Anabel Hernández, Maud Laëthier, Niurka Núñez González, Dmitri Prieto Samsónov, Samuel Regulus.

2014 « Antropología en Cuba y Haití. Historia comparada », panel coordonné par Niurka Núñez González XII Conferencia Internacional Antropología 2014, La Habana, ICAN, 26-28 novembre. Avec les interventions suivantes :

  • « Los estudios afrocubanos dentro del marco de los estudios afroamericanos : unas pistas de contextualización (1900-1940) », Kali Argyriadis.
  • « Price-Mars y el vudú », Jhon Picard Byron.
  • « La antropología en la Revista de Arqueología y Etnología », Anderson Calzada Escalona.
  • « El Instituto de Etnología y Folklore “por dentro” : análisis de la correspondencia institucional », Lázara Carrazana Fuentes.
  • « Elogio de nuestra antropología », Rodrigo Espina Prieto.
  • « Tendencias contemporáneas en los estudios religiosos sobre Cuba desde USA y Europa (1990-2014) », Emma Gobin.
  • « Los inicios de la antropología sociocultural en Cuba. Aproximación a las publicaciones Revista Cubana y Cuba Contemporánea », Anabel Hernández Acosta et María Luisa Serrano Camejo.
  • « La antropología en la Revista Debates Americanos », Leyma Hidalgo Valdés.
  • « La etnología en Haití de 1885 a 1985 : escribir la historia de la disciplina para acompañar su renuevo », Maud Laëthier.
  • « La Revista de Etnología y Folklore y los estudios antropológicos en Cuba en los años 60 del siglo XX », Niurka Núñez González.

2014 Antropología social y cultural comparada (Cuba, Mexico, Francia). Historia, rejuegos, métodos. École thématique coordonnée par Kali Argyriadis, Emma Gobin, Estrella González Noriega, Niurka Núñez González et Maria Teresa Rodríguez, ICAN-ICIC / IRD / URMIS / FMSH / Ambassade de France / CIESAS / ColJal / ENAH, La Havane, 14-25 avril.
http://www.fmsh.fr/en/node/26875
https://cu.ambafrance.org/Taller-tematico-Antropologia

2014 Ethnologie haïtienne et ethnologie d’Haïti : histoire d’une discipline et perspectives comparatives (incluant une session « Ethnologies comparées : perspectives cubaines ») journées d’étude de la JEHAI « Histoire de l’Ethnologie en Haïti », coordonnées par Jhon Picard Byron et Maud Laëthier, Port-au-Prince, Faculté d’Ethnologie, UEH, 19-21 novembre.
https://f.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/1966/files/2015/01/ProgrammeJEHaiti2014.doc

JE ethno Haïti

2013 Ethnologie haïtienne et ethnologie d’Haïti : histoire et mémoires d’une discipline, Journées d’Etude de la JEHAI « Histoire de l’Ethnologie en Haïti », organisées par Jhon Picard Byron et Maud Laëthier, Port-au-Prince, Faculté d’Ethnologie de l’Université d’État d’Haïti, 11-12 novembre.

INTERVENTIONS PONCTUELLES

2017 « Histoire comparée des anthropologies nationales dans le bassin méso-américain : quelques pistes de réflexion à partir de Cuba », présentation de Kali Argyriadis, Emma Gobin, Niurka Núñez González en présence de David Robichaux, discutants : Gaetano Ciarcia, Maud Laëthier, séminaire de l’URMIS, Paris, 9 janvier. http://calenda.org/378936

2016 Présentation et discussion des ouvrages de Lewis A. Clorméus (Le vodou haïtien, entre mythes et constructions savantes, 2015 et Duverneau Trouillot et le vodou. Réflexions d’un intellectuel haïtiens du XIXème siècle, 2016), par Lewis A. Clorméus, Kali Argyriadis, Maud Laëthier et Federico Varrasso, Les débats du Césor, EHESS, 20 octobre.
http://cesor.ehess.fr/2016/09/30/les-debats-du-cesor-2/

2016
« Antropocuba. Une recherche collective sur l’histoire de l’anthropologie cubaine : comment traduire les catégories ? », intervention de Kali Argyriadis et Emma Gobin, séminaire Cuba Recherche, Université de Paris Diderot, URMIS / CREDAL / IRIS, 9 décembre.

2016
Participation de Kali Argyriadis, Emma Gobin et Pablo Rodríguez au colloque international Cuba & Africa. Engagements, Circulations and Racial Representations, Cape Town, The Institute for Humanities in Africa (HUMA), University of Cape Town / IFAS / IRD / FMSH / URMIS, 23-24 mai. http://urmis.unice.fr/?International-Conference-Cuba-1157

2015
« L’anthropologie socioculturelle à Cuba. Une histoire nécessaire », intervention de Niurka Núñez González au colloque international Les sciences sociales face au changement à Cuba, Paris, EHESS / FMSH / IHEAL / MAE / URMIS / IISC, 11-12 juin.
http://iris.ehess.fr/index.php?2846

2015
« Étudier les discriminations à Cuba », interventions de Niurka Núñez González et Pablo Rodríguez au séminaire itinérant du LMI MESO, 9 Juin, Paris, URMIS.
http://urmis.unice.fr/?Seminaire-itinerant-du-LMI-Meso

2014
« Épistémologie comparée de la discipline anthropologique (à partir d’Haïti, de Cuba, et du Guatemala) : les enjeux des recherches », intervention de Jhon Picard Byron et Maud Laëthier au séminaire de lancement du LMI MESO, Mobilités, Gouvernance territoriale et Ressources localisées en Amérique Centrale et Mexique, Xalapa, CIESAS / IRD / URMIS / FLACSO, 15-18 juillet. http://meso.hypotheses.org/127


[1Page insérée en juin 2017