Accueil > Publications > Ouvrages

Jeunes français et italiens face à la l’immigration. Les deux facettes d’un même préjugé

Par Alessandro Bergamaschi

Jeunes français et italiens face à la l'immigration. Les deux facettes d'un même préjugé

- Auteur : Alessandro Bergamaschi
- Éditions L’Harmattan (Paris)
- Collection Logiques sociales
- Sociologie Europe France Italie
- ISBN : 978-2-336-29326-4
- Décembre 2013
- 214 pages
- Prix éditeur : 20,90 €

- Présentation, commande en ligne et téléchargement eBook sur le site de l’éditeur



Présentation :

Dans l’espace européen, les discours publics sur les questions sociales suscitées par l’immigration internationale prennent différentes formes et sont influencés par une multitude de facteurs hétérogènes. Cet ouvrage présente les résultats d’une étude menée dans deux pays, la France et l’Italie, considérés comme deux cas évocateurs concernant la « question migratoire » en Europe. L’enquête vise à identifier les représentations de l’immigré et les attitudes envers les questions soulevées par l’immigration chez la population adolescente de France et d’Italie (1 200 lycéens).

Il ressort que l’ancienneté de l’immigration et le statut public que la culture politique nationale accorde à la diversité sont les principaux facteurs qui expliquent la typologie de préjugé établie au fil de l’analyse des données : un préjugé à caractère économique et social pour l’échantillon italien et un préjugé à caractère identitaire pour l’échantillon français. À une époque marquée par une conjoncture sociale difficile qui représente le milieu propice à la hausse des positions xénophobes, il n’est alors pas sans intérêt de comprendre les mécanismes de diffusion des rhétoriques de l’intolérance et, notamment, leur capacité d’emprise sur une jeune génération de plus en plus méfiante envers la société.

Alessandro Bergamaschi, docteur en sociologie, enseigne actuellement à la Faculté des sciences du sport de l’Université Nice-Sophia Antipolis. Ses recherches ont trait à la question de la jeunesse dans une perspective européenne, avec un soin particulier apporté aux relations inter-ethniques dans le système éducatif et au rôle des activités physiques et sportives comme outils de prévention de l’échec scolaire.