Accueil > À la une

Journée d’études : Sur les traces de l’œuvre de Colette Guillaumin (1934-2017)

Présentation de la journée

Cette journée, organisée avec le soutien de l’Urmis par le RT 24 de l’AFS, « Genre, Classe, Race. Rapports sociaux et construction de l’altérité », propose de prendre pour objet l’œuvre de Colette Guillaumin, sociologue française née en 1934, et décédée en mai 2017. Il s’agit d’une tentative (sans doute incomplète) de revisiter son travail, dans ses différentes périodes, en tirant plusieurs pistes de réflexion à partir de son œuvre.
Cet espace de discussion scientifique portera sur la compréhension et l’utilisation des travaux de Colette Guillaumin, en pointant ce qui semble faire consensus et aussi dissensus dans leur interprétation. Tout en veillant à recontextualiser ses écrits, cette journée insistera sur ce qui nous éclaire aujourd’hui parmi ses apports, à savoir comment des chercheur.e.s issu.e.s de différents champs les mettent « au travail », avec les éventuels points de débats ou de discordes.
L’héritage de l’auteure est indéniable et pourtant encore trop méconnu et insuffisamment repris, tant dans sa dimension scientifique que pour ses implications politiques. En effet Colette Guillaumin est une référence internationale à la fois pour la sociologie du racisme, celle des relations interethniques et au sein du corpus des théories féministes, des champs construits de façon relativement parallèle en France.
Au sein du RT 24, et plus largement, ces différents champs se rencontrent aujourd’hui et c’est bien à travers une appropriation commune de l’œuvre de Colette Guillaumin que nous débattrons lors de cette journée.
La matinée sera consacrée à une présentation des apports de l’auteure puis une mise en discussion de concepts centraux développés, avec la conférence de Danielle Juteau, sociologue spécialiste des travaux de Colette Guillaumin, qui a participé à la circulation de son œuvre dans différents espaces géographiques et scientifiques. Dans ses propres travaux, Danielle Juteau a contribué à la théorisation (matérialiste) des rapports de sexe et interethniques.
L’après-midi se déroulera en deux temps : Une conférence de Jules Falquet, sociologue qui réalise depuis plus de dix ans un travail de traduction et diffusion des recherches de Colette Guillaumin et de ses proches complices, en dialogue avec différents courants féministes latino-américains et des Caraïbes.
Une table ronde avec Claire Cossée, Ryzlène Dahhan, Pauline Picot, Aude Rabaud, Damien Trawalé, chercheur-e-s membres du RT 24, structurée par des fils qu’il et elles tirent des analyses de l’auteure – penser les rapports sociaux de race et e racisme, penser les rapports sociaux de sexe et le sexage / apports du couple notionnel majoritaire-minoritaire / les savoirs produits par les personnes minorisées – autant de prolongements contemporains qui les inscrivent sur et dans les traces de Colette Guillaumin.

Programme

Programme

Matinée : 9h30-12h30

- 9h30 : Accueil

- 9h45-10h15 :
Introduction à la journée : Claire COSSEE (Sociologue, enseignante-chercheure à l’UPEC/Lirtes), Aude RABAUD (Sociologue, enseignante-chercheure à l’UPD/Urmis)

- 10h15-11h15 :
Conférence de Danielle JUTEAU, Professeure émérite au Département de sociologie de l’Université de Montréal
« L’appropriation : un rapport au cœur des dynamiques sociétales »

- 11h15-12h30 : Échanges et débat avec la salle

Après-midi : 14h00-18h00
- 14h-14h45 :
Conférence de Jules FALQUET, Maîtresse de Conférences en sociologie HDR, UPD, LCSP, co-responsable du RT24 et du CEDREF
« Avec Guillaumin, penser la complexité historique des groupes appropriés et appropriateurs »

- 14h45-15h30 : Échanges avec la salle
Animation des débats : Artemisa FLORES-ESPINOLA, co-responsable du RT 24, Chercheure associée au CSU-CRESPPA

- 15h30-15h45 : Pause
- 15h45-18h00
Table ronde : Quels prolongements contemporains de l’œuvre de Colette Guillaumin ?

Intervenant.e.s, membres du RT24 : Claire COSSEE (UPEC/Lirtes), Ryzlène DAHHAN (Urmis), Pauline PICOT (UPD/Urmis), Aude RABAUD (UPD/Urmis), Damien TRAWALE (Urmis)

-  Quelles utilisations des apports précurseurs de Colette Guillaumin sur « Comment penser les rapports sociaux de race et le racisme ? » / « Comment penser les rapports sociaux de sexe et le sexage » ?
-  Quels apports et usages du couple notionnel majoritaire/minoritaire ?
-  Les savoirs produits par les personnes minorisées : quels prolongements contemporains des « effets théoriques de la colère des opprimées » ?

Animation de la table ronde : Natacha CHETCUTI-OSOROVITZ, Enseignante-Chercheure Centrale Supélec-Université Paris-Saclay (IDHES)

- Adresse :
59/61 rue Pouchet
75849 Paris cedex 17
Plan d’accès