Accueil > Membres > Membres permanents de l’Urmis > Mallet Julien

Mallet Julien

Julien Mallet est chargé de recherches à l’IRD, président de la société française d’ethnomusicologie (SFE)

julienmallet@laposte.net
http://jumallet.free.fr

Envisagé comme fait social, la pratique de la musique tsapiky de Tuléar (Sud-Ouest de Madagascar) sert d’analyseur des mutations contemporaines que connait la région.
Musique moderne, " métisse ", saisie dans des contextes rituels (funérailles, circoncisons…), aussi bien que marchands (concerts, enregistrement de cassettes…), le tsapiky manifeste une articulation originale entre la ville et la campagne. Au delà des contraintes mondiales, il participe de la construction de liens sociaux relativement autonomes. Cette musique, les échanges auxquels elle donne lieu, se présentent comme un lieu de la construction et de l’expression d’une identité régionale.

Mes recherches actuelles visent à suivre les évolutions du système dans lequel s’inscrit le phénomène culturel, social et économique tsapiky qui a récemment étendu son cercle, jusqu’ici régional (Tuléar), à la capitale de Madagascar et à l’international.
Il s’agit entre autre de saisir la réorganisation d’un marché naissant jusqu’ici essentiellement ancré à Tuléar et fortement dépendant du contexte cérémoniel local, de comprendre les effets et implications du changement de configuration du cercle tsapiky, amenant en partie à une redéfinition des frontières et des réseaux autour desquels cette « jeune musique » se construit et évolue.

Publications

2012 Sara Le Menestrel, Christophe Apprill, Kali Argyriadis, Sara Le Menestrel, Julien Mallet, Nicolas Puig, Guillaume Samson et Gabriel Segré (eds.), Des vies en musique, Parcours d’artistes, mobilités, transformations, Hermann, 200p.

2010 Direction scientifique (avec Ch. Guillebaud et V. Stoichita) du volume « La musique n’a pas d’auteur. Ethnographies du copyright », Gradhiva. Histoire et Anthropologie des arts, Vol. 12.

Avec Ch. Guillebaud et V. Stoichita, « Ethnographies du copyright », Introduction au numéro Gradhiva 12 ’La musique n’a pas d’auteur’ : 4-19

Avec Guillaume Samson, « Droits d’auteur, bien commun et création. Tensions et recompositions à Madagascar et à La Réunion », Gradhiva 12 « La musique n’a pas d’auteur » : 117-137.

2009 Le tsapiky, une jeune musique de Madagascar, ancêtres cassettes et bals-poussière, Karthala, livre accompagné d’un Cd-rom comprenant films, photographies et animations multimédias, « Coup de cœur » musique du monde 2009 de l’Académie Charles Cros

2008 « Asio elany ! Le tsapiky, une jeune musique qui fait danser les ancêtres », Cahiers d’ethnomusicologie, n°21, Ateliers d’ethnomusicologie, Georg éd, Genève

2007 « Le tourbillon des influences. Musiques locales, musiques africaines et industrie du disque dans la constitution du tsapiky, ‘jeune musique’ identitaire de Tuléar », in : Madagascar et l’Afrique. Entre identité insulaire et appartenances historiques, sous la direction de Nativel, Didier et V. Rajaonah, Faranirina, Karthala.

2005 CD audio Tsapiky, panorama d’une jeune musique de Tuléar, Arion, ARN64661

2004 « Ethnomusicologie des jeunes musiques », L’Homme, « Musique et anthropologie », 171-172, pp. 477-488.

« Liens sociaux et rapports ville / campagne, analyse d’une pratique musicale du Sud de Madagascar », Kabaro, revue internationale de l’Océan Indien n°23, septembre 2004.

2002 « Histoire de vies, histoires d’une vie, Damily, troubadour des temps modernes », Cahiers de musiques traditionnelles, n°15, Ateliers d’ethnomusicologie, Georg éd, Genève, pp. 113-132

« ‘World Music’ : une question d’ethnomusicologie ? », Cahiers d’Etudes Africaines, 168, XLII-4, article en ligne

1997 « Musique urbaine et construction politique de l’identité en Angola », in « Musique et Société », L’Homme et la Société, n°126, L’Harmattan, pp. 37-48