Accueil > Membres > Membres permanent-e-s de l’Urmis > Mallet Julien

Mallet Julien

Julien Mallet est ethnomusicologue, chercheur à l’IRD.
Il a été président de la Société Française d’Ethnomusicologie (SFE) de 2008 à 2012.

julien.mallet@ird.fr
Spécialiste de Madagascar et de la musique tsapiky de la région de Tuléar, Julien Mallet a récemment élargit ses recherches à d’autres phénomènes musicaux malgaches et à leurs circulations à l’échelle nationale, régionale (Océan Indien) et internationale. Il analyse notamment la confrontation entre les normes et modèles (esthétiques, économiques) différents et parfois contradictoires que portent les différents acteurs (musiciens malgaches, « producteurs » européens, régionaux ou locaux...).
Ses travaux en cours interrogent des problématiques liées aux phénomènes musicaux étudiés : relations interethniques, renversement des stigmates, rapports sociaux de classe et de race... en les articulant à des thématiques de recherche liées au genre.
Il s’agit de saisir les contradictions, la complexité, d’un phénomène où se côtoient, se confrontent et s’emboitent, des mondes, des normes, des esthétiques et représentations à différentes échelles, avec lesquels les artistes « composent » et se construisent entre agentivité et rapports de dominations et par renversement et/ou renforcement des stéréotypes.
Son ouvrage : Le tsapiky, une jeune musique de Madagascar, ancêtres cassettes et bals-poussière, paru en 2009 aux éditions Karthala à reçu le "Coup de cœur" musique du monde de l’Académie Charles Cros.

Publications

2016 Julien Mallet, Claude Alain Randriamihaingo. « Ce que la musique nous dit. Musique et sciences sociales ». L’Année francophone internationale, pp.104-109.

2012 Sara Le Menestrel, Christophe Apprill, Kali Argyriadis, Sara Le Menestrel, Julien Mallet, Nicolas Puig, Guillaume Samson et Gabriel Segré (eds.), Des vies en musique, Parcours d’artistes, mobilités, transformations, Hermann, 200p.

2010 Direction scientifique (avec Ch. Guillebaud et V. Stoichita) du volume « La musique n’a pas d’auteur. Ethnographies du copyright », Gradhiva. Histoire et Anthropologie des arts, Vol. 12.

Avec Ch. Guillebaud et V. Stoichita, « Ethnographies du copyright », Introduction au numéro Gradhiva 12 ’La musique n’a pas d’auteur’ : 4-19

Avec Guillaume Samson, « Droits d’auteur, bien commun et création. Tensions et recompositions à Madagascar et à La Réunion », Gradhiva 12 « La musique n’a pas d’auteur » : 117-137.

2009 Le tsapiky, une jeune musique de Madagascar, ancêtres cassettes et bals-poussière, Karthala, livre accompagné d’un Cd-rom comprenant films, photographies et animations multimédias, « Coup de cœur » musique du monde 2009 de l’Académie Charles Cros

2008 « Asio elany ! Le tsapiky, une jeune musique qui fait danser les ancêtres », Cahiers d’ethnomusicologie, n°21, Ateliers d’ethnomusicologie, Georg éd, Genève

2007 « Le tourbillon des influences. Musiques locales, musiques africaines et industrie du disque dans la constitution du tsapiky, ‘jeune musique’ identitaire de Tuléar », in : Madagascar et l’Afrique. Entre identité insulaire et appartenances historiques, sous la direction de Nativel, Didier et V. Rajaonah, Faranirina, Karthala.

2005 CD audio Tsapiky, panorama d’une jeune musique de Tuléar, Arion, ARN64661

2004 « Ethnomusicologie des jeunes musiques », L’Homme, « Musique et anthropologie », 171-172, pp. 477-488.

« Liens sociaux et rapports ville / campagne, analyse d’une pratique musicale du Sud de Madagascar », Kabaro, revue internationale de l’Océan Indien n°23, septembre 2004.

2002 « Histoire de vies, histoires d’une vie, Damily, troubadour des temps modernes », Cahiers de musiques traditionnelles, n°15, Ateliers d’ethnomusicologie, Georg éd, Genève, pp. 113-132

« ‘World Music’ : une question d’ethnomusicologie ? », Cahiers d’Etudes Africaines, 168, XLII-4, article en ligne

1997 « Musique urbaine et construction politique de l’identité en Angola », in « Musique et Société », L’Homme et la Société, n°126, L’Harmattan, pp. 37-48

Portfolio