Accueil > Membres > Doctorant-e-s Urmis > Picot Pauline

Picot Pauline

Pauline Picot est doctorante à l’Urmis Paris sous la direction de Christian Poiret, et a bénéficié d’un contrat doctoral avec mission d’enseignement à l’université Paris-Diderot Paris-7 (2013-2016).

Titre provisoire de la thèse
Un antiracisme postcolonial ?

Résumé
Cette thèse vise à explorer le terrain des mobilisations antiracistes contemporaines en Ile-de-France, en les interrogeant dans leur dimension de mobilisations de "minoritaires", contre le rapport social (le racisme) qui les place dans cette position (Guillaumin, De Rudder). Elle se base sur une enquête qualitative socio-ethnographique qui croise une entrée par les trajectoires militantes, une entrée par les discours produits (notamment les écrits théoriques et politiques) et une entrée par le travail militant. Parmi les hypothèses travaillées, figure celle selon laquelle cet ensemble de groupe militants pourrait être appréhendé comme génération politique, ce qui implique de situer leur émergence dans le contexte particulier du début des années 2000 ; ainsi que dans l’évolution socio-historique de l’espace militant antiraciste français. L’enquête aborde la politisation des expériences minoritaires et le passage du "groupe" au "collectif" (Kergoat) au niveau micro des récits individuels, et via l’observation du travail militant. Dans ses aspects à la fois discursifs (production de discours) mais aussi relationnels, le travail militant (Dunezat) contribue à la production des rapports sociaux, et notamment à la production de la race et du sexe, sur un mode spécifique de production pour soi. Il s’agit ainsi de voir comment l’activité militante produit du collectif, ici en s’appuyant sur l’expérience sociale de la racisation. Cela ouvre également à des questionnements méthodologiques relatifs aux modes de catégorisation dans l’ethnographie et à la prise en compte des rapports sociaux de domination dans la relation d’enquête.

Enseignement
Université Paris-7
2017-18 :
Master Migrations et Relations Interethniques (semestre 1)
CM Histoire Sociale des Migrations (M1), avec Simone Di Cecco

2016-17 :
Master Migrations et Relations Interethniques (semestre 1)
CM Histoire Sociale des Migrations (M1), avec Aude Rabaud

2015-16 :
Diplôme universitaire Sciences Humaines (Section des Étudiants Empêchés-Maison d’arrêt de Fresnes) : atelier d’écriture, avec K. Cambervelle
Licence de Sociologie (semestre 2)
TD Projet Personnel et Professionnel (L2)
TD Projet Personnel et Professionnel (L3)
Master Migrations et Relations Interethniques (semestre 1)
CM Histoire Sociale des Migrations (M1), avec Aude Rabaud

2014-15 :
Diplôme universitaire Sciences Humaines (Section des Étudiants Empêchés-Maison d’arrêt de Fresnes) : atelier d’écriture, avec F. Reyssat
Licence de Sociologie (semestre 2)
TD Projet Personnel et Professionnel (L2)
TD Grandes Questions de Sociologie (L1)
Master Migrations et Relations Interethniques (semestre 1)
CM Histoire Sociale des Migrations (M1), avec Aude Rabaud

2013-14 : Licence de Sociologie
TD Grandes Questions de Sociologie (L1)
TD Projet Personnel et Professionnel (L1)

Activités scientifiques
Membre du bureau du RT24 "Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité" de l’Association française de sociologie.
Comité d’organisation des ateliers Luttes de l’immigration, luttes antiracistes, 2016-2017
Comité de lecture du 4e Colloque des jeunes chercheurs en études critiques du politique Politiser, dépolitiser, repolitiser, Université Paris-Diderot, 25-26 février 2016
Comité d’organisation de la Journée des doctorant.e.s de l’URMIS, 25 novembre 2016
Comité d’organisation du colloque Luttes de l’immigration, luttes antiracistes, 19 et 20 septembre 2015, Université Paris-Diderot

Publications
"Sexe, race et anatomie politique : quand la catégorisation masque l’inégalité" (avec Xavier Dunezat), Journal des anthropologues n°150-151, 2017
"Quelques usages militants du concept de racisme institutionnel : le discours antiraciste postcolonial (France, 2005-2015)", Migrations Société 2016/1 (n°163)

Communications
2017 : " "Alors, ça fait quoi d’être la minoritaire ?!" Catégorisations dans et par l’humour en terrain antiraciste militant", RT24 Genre, classe, race. Rapports sociaux et construction de l’altérité, Congrès de l’Association Française de Sociologie, 4 juillet, Université de Picardie-Jules Verne, Amiens.
2016 : "Elements on the emergence of a postcolonial paradigm within antiracist activism in contemporary France", Workshop on European Challenges of Migration and Integration, 17-19 mai, REMESO-Linköping Universitets, Suède.
"Un nouveau paradigme de l’antiracisme depuis 2005", table ronde "Associations antiracistes et mobilisations", semaine d’éducation contre le racisme et l’antisémitisme, 23 mars, Université Paris-8 Saint-Denis.
2015 : " "ça ne va pas te poser de trop de problèmes de passer autant de temps avec des Noirs ?" ou comment être une observatrice blanche sur un terrain antiraciste "racisé" ", Journée des doctorant.e.s de l’URMIS, 27 novembre, Université de Nice-Sophia Antipolis.
"Tactiques de lutte en situations minoritaires : le cas des femmes dans les mobilisations contre l’islamophobie en Ile-de-France", Université d’été du Rédoc Faire de la recherche sur le genre : enjeux et perspectives, 22-26 juin, Brest.
2014 : "La foi comme facteur d’engagement dans la lutte contre l’islamophobie : un exemple de réaction à la racisation ressentie des musulman.e.s dans la France contemporaine", communication au colloque international Le religieux au prisme de l’ethnicisation et de la racisation, 17 et 18 septembre, Université Paris-Ouest Nanterre.