Accueil > Actualités > Soutenances de thèses et HDR

Soutenance d’Isabelle Petry Genay

Isabelle Petry Genay soutient sa thèse de doctorat en Sciences de l’Éducation, intitulée Les processus d’orientation des élèves en situation de handicap cognitif dans le second degré : le dispositif ULIS dans ses dimensions socialisante et capacitante et réalisée sous la direction de Catherine Blaya, le jeudi 14 décembre 2017 à 13h45, à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est de Nice, Campus Saint-Jean d’Angély 3, Salle 418.

Plan d’accès

Composition du jury :

- Eric De Léséleuc, professeur, INS HEA Suresnes
- Jacques Mikulovic, professeur, Université de Bordeaux
- Philippe Mazereau, maître de conférences, HDR, Université de Caen
- Catherine Blaya, professeur, Université Nice Sophia Antipolis

Résumé :

La scolarisation des élèves en situation de handicap sur le plan cognitif, désignés comme handicapés mentaux, connaît en France une forte expansion depuis la loi du 11 février 2005. Le paradigme inclusif, encadré par une législation européenne et internationale, y contribue largement, tout comme l’influence des disability studies. Assurant un accompagnement pédagogique à l’inclusion des élèves dans les classes ordinaires, l’Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire est un dispositif dont les modalités d’organisation, particulièrement en second degré, varient selon les contextes académiques. Si l’inclusion se développe significativement au collège, la présence de ces élèves au lycée professionnel date seulement d’une dizaine d’années et se confronte à des résistances créant des effets de liminalité. À travers un recueil de données ethnographiques (observations, documents de terrain) et l’analyse d’entretiens semi-directifs de type compréhensif réalisés auprès de trente-six élèves et d’une trentaine de professionnels de l’école (coordonnateurs, enseignants, COP, responsables institutionnels), nous analysons les processus en œuvre dans les procédures d’orientation scolaire des élèves du second degré bénéficiant du cadre de l’ULIS. Fondées sur la mise en place du Parcours Avenir, ces pratiques empruntent de nouvelles voies pour des élèves dont l’orientation a été, jusque récemment, majoritairement tournée vers la filière médico-sociale. Notre analyse s’attache à montrer comment l’ULIS peut, dans certaines conditions, fournir les bases d’un environnement socialisant et capacitant afin d’ouvrir des perspectives de formation aux élèves en situation de handicap cognitif.

Agenda

Ajouter un événement iCal