Accueil > Actualités > Soutenances de thèses et HDR

Soutenance de thèse de Jérôme Berthaut

Jérôme Berthaut a soutenu sa thèse de sociologie intitulée « La banlieue sur commande. Enquête sur l’intériorisation d’un sens commun journalistique », réalisée sous la direction de Maryse Tripier, le mercredi 14 mars 2012, à l’Université Paris Diderot (Paris 7).

Le jury lui a décerné la mention Très honorable, avec félicitations

Résumé :

La banlieue sur commande. Enquête sur l’intériorisation d’un sens commun journalistique

Cette thèse reconsidère la question de la représentation médiatique des quartiers populaires en prenant pour focale le processus de fabrication des reportages. À partir d’ethnographies conduites dans les rédactions de médias locaux et nationaux, elle rend ainsi compte du rapport pratique des journalistes à « la banlieue », laquelle s’avère constituer, tout au long de la production, une catégorie professionnelle opératoire. L’analyse montre d’abord que les « sujets banlieue » commandés aux reporters par leur hiérarchie s’insèrent à la fois dans des priorités éditoriales, des modèles d’écriture (« faits divers », « faits de société », « sujets positifs »), des contraintes de relations avec les « sources » et une organisation du travail (« rubricards » dédiés à la police, recrutement de « fixeurs », spécialisation « banlieue »…). La thèse analyse ensuite les conditions de travail des reporters « sur le terrain » (impératifs de rentabilité, difficultés d’accès aux habitants,...) et défend l’idée que le respect des normes professionnelles préétablies contraint les journalistes à adopter des raccourcis pratiques (recrutement d’intermédiaires, interviews directifs,…) qui induisent autant de raccourcis cognitifs et sémantiques. En explorant les marges de résistance des « reporters » face aux prescriptions du collectif de travail, cette recherche montre que les produits finis proposés au grand public sont progressivement incorporés par les journalistes comme une évidence dans et par la pratique professionnelle, favorisant ainsi une ré-actualisation continue des stéréotypes (laudatifs comme dépréciatifs) sur un mode non réflexif.

Mots clefs : journalisme ; ethnographie (du travail) ; médias ; stéréotypes ; socialisation professionnelle ; quartier populaire.

Composition du jury :

- Madame Maryse Tripier – Professeure émérite, Université Paris Diderot (Paris 7), directrice
- Monsieur Rémy Rieffel – Professeur, Université Paris 2 Panthéon-Assas, président
- Madame Sylvie Tissot – Professeure, Université Paris 8 Vincennes St Denis, rapporteur
- Monsieur Andrea Rea – Professeur, Université libre de Bruxelles, rapporteur
- Monsieur Alain Morice – Directeur de recherches, CNRS/URMIS, Paris 7
- Monsieur Olivier Baisnée – Maître de conférence, IEP de Toulouse