CNRS

Search




Home > Events

Soutien à Nicolas Jounin

Suite à son interpellation lors d’une manifestation contre la loi El Khomri, Nicolas Jounin, ancien docteur de l’Urmis, enseignant (actuellement en disponibilité) à l’université Paris VIII et militant de la CGT, a été condamné à six mois de prison avec sursis pour violence à policier. Lors de sa garde à vue, le médecin lui avait accordé une ITT d’un jour.
Le verdict, daté du 3 novembre 2016, fait suite à un procès qui a eu lieu le 6 octobre au tribunal de Bobigny ¬¬– la procureure avait requis huit mois avec sursis. La sévérité de la condamnation a sans doute eu à voir avec le climat politique de cet automne, marqué entre autres par plusieurs semaines de manifestations de policiers interpellant jour après jour les pouvoirs publics, notamment sur le « laxisme » de la justice. Le procès d’un autre syndicaliste, prénommé aussi Nicolas et arrêté au même moment, a été reporté.
Nicolas Jounin continue d’entretenir des liens avec l’Urmis et ponctuellement d’intervenir dans ses séminaires de recherche. Ceux et celles d’entre nous qui le connaissent savent qu’il est très déterminé dans ses convictions et ne craint pas de s’engager, tout en maintenant une posture scientifique rigoureuse – ¬p¬¬armi ses terrains, on trouve l’immigration, les travailleurs sans papiers, les discriminations et le droit du travail. Nous savons aussi que Nicolas Jounin est une personne réfléchie et pacifique dans ses moyens.
Nicolas Jounin a décidé de faire appel, les membres de l’Urmis lui font part de leur soutien.
Paris, Nice, 24 novembre 2016.